Aller au contenu principal

Histoire

Un peu d’histoire…

moulin

Condé-en-Normandie est une commune nouvelle créée le 1er janvier 2016 à partir de 6 communes historiques : Lénault, Saint-Pierre-la-Vieille, la Chapelle-Engerbold, Proussy, Condé-sur-Noireau et Saint-Germain-du-Crioult. Elle possède une superficie de près de 63 km² et une population de 6 834 habitants (chiffre INSEE de 2015).
 
Autrefois couverte de forêts et de landes, elle est aujourd’hui composée de champs et de pâturages. A l’époque gallo-romaine, on y trouvait des vignes… Des voies romaines sont encore visibles par endroits comme celle de Vieux près de Caen, qui traverse St-Germain-du-Crioult,  Pontécoulant, Proussy, St-Pierre-la-Vieille et continue vers l’Orne. A Lénault, une villa gallo-romaine s’étendait sur un terrain d’environ 800 m de long. On y a découvert une quantité de fers à cheval, de clous, de poteries, de vases, etc. A La Chapelle-Engerbold, de nombreux objets gallo-romains ont été trouvés également.
 
Du IIIe au VIe siècle, des évêques comme Saint Rémi, Saint Germain et Saint Martin ont parcouru notre région et des noms de communes que nous connaissons encore en attestent. Autre témoignage du passé, « la cour au Roy », près de l’église Saint Martin à Condé-sur-Noireau, proviendrait du passage du roi Louis IX (dit Saint Louis), en 1256.
Partout sur notre territoire, nous conservons encore des vestiges du passé, de la Révolution à la Seconde Guerre mondiale : à travers de vieux bâtiments, à travers des paysages, des villes détruites et reconstruites après-guerre.
 
Activité
Au 19e siècle, des moulins ont été installés sur la Druance, le Noireau et leurs affluents. Ils seront transformés pour certains en fromagerie au siècle suivant (comme ceux de Saint-Pierre-la-Vieille et la Chapelle-Engerbold.)
Notre secteur s’industrialise à cette époque-là. Le développement du tissage du coton encourage la construction de filatures à Condé-sur-Noireau, St-Germain-du-Crioult et St-Pierre-la-Vieille.
Par ailleurs, l’usine du Grand Plafond, dans la vallée de la Vère, qui produit des produits filés et tissés d’amiante, fusionnera en 1927 avec la S.A. FERODO et se spécialisera dans le cardage et le filage. Par la suite, d’autres filatures seront acquises par la S.A. FERODO et formeront l’une des plus importantes entreprises locales.
 
Après la Seconde Guerre mondiale qui a détruit 95 % de la ville de Condé-sur-Noireau, tout est à refaire. L’industrialisation va se développer avec les imprimeries, la manufacture française des fils élastiques, une usine de vannes de régulation, une autre de pièces techniques en caoutchouc naturel et élastomères de synthèses… Toutes ces entreprises remplaceront les anciennes filatures qui disparaîtront du fait de  la surproduction, la concurrence et les nouvelles fibres synthétiques pour lesquelles les machines n’étaient pas adaptées.
A Saint-Germain-du-Crioult, l’ancienne usine textile laissera place à une usine de fabrication de fauteuils de relaxation.
Aujourd’hui, le secteur secondaire recule mais reste un des plus forts employeurs de notre commune nouvelle.
 
Quelques hommes célèbres de notre secteur

Jules DU

Jules Dumont d’Urville (1790-1842)
Officier de marine et explorateur français. Il a découvert en Antarctique la Terre Adélie (nommée ainsi en hommage à son épouse).

Charles Tellier

Charles Tellier (1828-1913)
Savant humaniste et inventeur entre autres de l’armoire frigorifique.

Vox

Maximilien Vox (1894-1974)
Dessinateur de presse et graveur, il invente un modèle de classification des caractères typographiques.

Bibliographie
INSEE
Histoire de Condé-sur-Noireau (jardins ouverts - jardins secrets) de Maÿlis NADIN. Editions Corlet 1998
Histoire industrielle du Pays de Condé  (1800-1968) de Francis ROLLAND. Editions Corlet 2010